Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 10:58
barack Obama
Le prix Nobel de la paix récompense « la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix » selon les volontés, définies par testament, d'Alfred Nobel.

Tout est dit dans la définition ci-dessus. Par sa simple existence et personnalité, Barack Obama réunit en lui le rapprochement des peuples et la propagation des progrès pour la paix par son métissage.

A l'heure où encore hier soir, France2 diffusait un reportage sur le néo-nazisme aux Etats-Unis et le second souffle du Ku Klux Klan, cette récompense est un message pour la paix, un encouragement, un espoir et un réel soulagement.

Ceci est une reconnaissance officielle de sa stature, de sa légitimité et du bien qu'il fait aux peuples par son accession à la présidence américaine.

Etant le leader de la 1ère puissance mondiale, il représente la locomotive du monde, et si la locomotive du monde est le représentant de la Paix, nous avons toutes les raisons d'avoir bon espoir pour l'avenir.

Barack Obama est un leader, il est issu du métissage africain et post-européen et représente donc la paix, l'alliance et l'amour entre deux principaux continents, l'Afrique et l'Europe, et par ricochet, entre les Etats-Unis et le reste du monde.

Ce Prix est un grand "Oui" au métissage, au rapprochement entre les peuples, et donc, à la Paix.

Longue Vie à Barack Obama et Vive la Paix.

Autres Articles :

Politique


Repost 0
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 14:38



Des personnes meurent de faim en Afrique, et ailleurs.
Ils n'ont pas de travail.
Leur pays est corrompu.
L'État les malmène, seuls les privilégiés s'en sortent.
Les autres sont condamnés à mourir de faim, à se débrouiller comme ils le peuvent.

Au pays des droits de l'homme, et ailleurs, on donne du travail aux gens pour qu'ils puissent s'en sortir, survivre, se payer à manger et un foyer.
Au pays des droits de l'homme, on donne de la justice aux gens.

Alors, les personnes mourant de faim, rêvant de justice sociale, d'un travail, de quoi vivre dignement, tentent de rejoindre l'autre rive, le pays des droits de l'Homme, pour eux aussi avoir une chance de survivre.

Malheureusement, ils ne sont pas les bienvenus.
Le pays des droits de l'Homme offre des droits, mais seulement à ses résidents, non officieux, mais officiels.
Ainsi, est-ce toujours le pays des droits de l'Homme, où le pays des droits de France ?

Les Africains et d'autres voisins, ont rêvé, ils sont venus. Ils ont voulu travailler, mais on les a rejetés, expulsés, oubliés, ignorés, comme s'ils n'existaient pas, là-bas, de l'autre côté de la frontière.

"Laissez-nous vivre en paix dans notre confort, ne venez pas troubler cette richesse que nous avons mis tant de temps à accumuler." Pense le bon français.

Alors, ils meurent, mes frères, dans l'indifférence.

« La jungle », voilà comment on appelle leur lieu de vie.
À défaut d'abris, de bras ouverts, de couverts et de chaleur, ils se sont installés dans les bois, tels des animaux.
Dans nos bois, tels des animaux qui ne nous appartiennent pas.
Alors, on les chasse, tels des animaux de mauvais augure, tel des guêpes tournant autour de notre repas, tel un moustique dont on ne veut qu'il nous pique.

Au pays des droits de l'Homme, doit-on chasser nos frères comme des animaux parce qu'ils n'ont pas la même couleur de peau  ou parce qu'ils n'ont pas de quoi se payer un verre d'eau ?

La justice ? Protéger ses administrés. De qui ? Des étrangers qui viennent nous piller.
Et la générosité ? Que veut dire ce mot oublié de tous ces administrés ?

« On doit tous se battre pour survivre. Chez nous aussi c'est dur, c'est la crise. »
Voilà ce qu'ils disent.

Alors, c'est le chacun-pour-soi ; on sauve sa peau et on oublie le voisin qui crève par manque d'eau.

Que faire ?

L'argument ? Rompre le cercle vicieux des passeurs et des profiteurs.
Mais de quoi profitent-ils ? Des quelques francs CFA que de plus pauvres qu'eux leur lèguent ? Vous croyez que c'est du profit ça ? Alors, pourquoi ne pas détruire le médef, pour enrayer le cercle vicieux des patrons qui profitent de pauvres employés qui espèrent être bien rémunérés ?

On n'a pas trouvé mieux, voilà ce que diront Besson et Hortefeux.
Les virer, les dégager, tous autant qu'ils sont, et qu'ils se débrouillent dans leur misère, on a assez à faire.

Ce qu'on propose ? Tendre la main, héberger, aider, nourrir, offrir des foyers, par amour de l'humanité.

Que seraient ces quelques milliers d'euros dépensés pour aider, comparés aux millions gaspillés pour nous conforter dans notre richesse isolée ?

Oui, et après, des millions suivront, c'est cela le dernier argument de l'affront.
Et alors ? Nourrissez-les, aidez-les, et ils ne viendront pas vous chercher.

Comment reprocher à tout un peuple de vivre au mauvais endroit au mauvais moment ?
Et si l'on mettait les occidentaux en Afrique, et ailleurs, et les autres en Europe ; et si on déménageait,
Pensez-vous que l'on vous laisserait crever ?

Réfléchissez ; aidez ; ne laissez pas crever vos voisins sous prétexte qu'ils sont nés au lointain.
Votez, et prouvez votre humanité.

À bon entendeur,

Amitié.



PS : Spéciale Dédicace à Mamago et son superbe blog "Du Vert à l Orange", qui vous fera découvrir mille et uns univers tous aussi enchanteurs les uns que les autres. Grand talent photographique, poétique, culinaire et bien d autres encore ! A visiter d urgence !


Autres Articles :

Politique

 


Repost 0
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 11:38

Aime Cesaire



Aimé Césaire était un grand défenseur du peuple noir, et donc, de gens comme moi. Je suis métisse. Je suis un peu le fruit positif de son combat. Je représente le métissage de la culture française et africaine. Mon père est venu du Bénin et ma mère est née en France. Je suis l'aboutissement de sa philosophie, de ses valeurs et de sa parole. S'il n'y avait pas eu de grands hommes comme lui, comme Léopold Sedar Senghor, comme Nelson Mandela, comme Kofi Annan, Malcom X, Martin Luther King, Rosa Parks et tant d'autres défenseurs de la cause noire, je ne serais peut-être pas là aujourd'hui. Et si j'étais née en Afrique, je ne serais peut-être pas aussi libre que mes compatriotes africains d'aujourd'hui, sans le combat Aimé Césaire.

Aujourd'hui je suis là, devant vous, à exprimer librement mes pensées, de "blanche" et de "noire", grâce à des hommes comme Aimé Césaire.
 
Prions pour que mille Aimé Césaire naissent encore et perpétuent sa pensée. Hier j'écrivais dans mon blog "Libérez le Tibet". Aujourd'hui j'écris "il faut encore libérer l'Afrique". Il faut libérer l'Afrique et les africains de tous les préjugés encore existants contre le peuple noir. Il faut libérer les noirs du rejet, les étrangers de la peur et les métisses de leur non-appartenance. Il faut libérer les hommes oppréssés.

« Je suis de la race de ceux qu’on opprime » disait Aimé.
 
Rendons Hommage à Aimé Césaire, grand homme de paroles, d'amour et de liberté.
 
Faisons honneur à ses prédécesseurs, à ses successeurs, à ses fils et filles spirituelles et heureux bénéficiaires de son combat.
 
Merci pour lui, sa famille, et ses adeptes.
 
Son Histoire

Aimé Césaire était un poète, et un homme politique martiniquais. Il est né en 1913 à Basse-Pointe mais a poursuivi ses études en France, grâce à une bourse scolaire de soutien, qui lui a permis d'intégrer la prestigieuse classe littéraire d'hypokhâgne et d'entrer à Normal Sup, "l'Ecole des écoles françaises."
 
Toute sa vie, il s'est battu pour la reconnaissance de la culture noire et africaine. Victime de la colonisation d'avant et après-guerre, il s'est insurgé contre le colonialisme à travers des poèmes, journaux et revues. Il y a opposé son propre concept : la négritude.  « Ce mot désigne en premier lieu le rejet. Le rejet de l'assimilation culturelle ; le rejet d'une certaine image du Noir paisible, incapable de construire une civilisation. Le culturel prime sur le politique. » selon sa propre définition.
  
Aimé Césaire était un grand ami de Léopold Sédar Senghor.

leopold sedar senghor


Léopold Sédar Senghor était aussi un poète et politicien, d'origine sénégalaise, défenseur de la cause noire. Léopold Senghor est célèbre pour avoir dirigé le Sénégal pendant 20 ans, pour avoir été le premier membre africain à siéger à l'Académie Française et pour avoir été un lien omniprésent entre la France et l'Afrique après la guerre.
 
Aimé Césaire fut maire de Point-à-Pitre, pendant 56 ans. Il créa et diriga de nombreux journaux et revues successivement intitulé(e)s : l'Etudiant Noir, Revues Tropiques, et Présence Africaine. Aimé Césaire fut aussi et surtout un grand poète dont l'oeuvre de recueil la plus connue s'appelle "Cahier d'un retour au pays natal".
 
Voici un poème d'Aimé Césaire, qui illustre bien son esprit et son combat :
 

Partir.
Comme il y a des hommes-hyènes et des hommes-
panthères, je serais un homme-juif
un homme-cafre
un homme-hindou-de-Calcutta
un homme-de-Harlem-qui-ne-vote-pas

l'homme-famine, l'homme-insulte, l'homme-torture
on pouvait à n'importe quel moment le saisir le rouer
de coups, le tuer - parfaitement le tuer - sans avoir
de compte à rendre à personne sans avoir d'excuses à présenter à personne
un homme-juif
un homme-pogrom
un chiot
un mendigot

mais est-ce qu'on tue le Remords, beau comme la
face de stupeur d'une dame anglaise qui trouverait
dans sa soupière un crâne de Hottentot?




Aimé Césaire est décédé hier, le 17 avril 2008, à l'âge de 95 ans. Des obsèques nationales lui seront rendues le dimanche 20 avril 2008, en présence du chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy. Prions pour que son âme repose en paix, et que ses oeuvres, aussi bien poétiques que politiques, soient reconnues à travers le monde.

Merci de votre attention et merci au site
poésie.net pour le partage de ses poèmes.

Bon week-end à tous.

Pétition pour son repos au Panthéon :
http://www.ipetitions.com/petition/Cesaire/index.html


Autres Articles :

 

 

Politique

 

  1. Barack Obama : Prix Nobel de la Paix – Causes et Effets
  2. Au pays des Droits de l’Homme, la « Jungle » se vide.
  3. Les JO de Pékin vont libérer le Tibet de l’oppression de Chine
  4. Nicolas Sarkozy et son « Casse-toi alors pauvre con »
  5. Photos du Couple Présidentiel Bruni-Sarkozy
  6. Voter Sarkozy
Repost 0
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 08:16

 

drapeau tibet



Le 8 août 2008, débuteront les 29ème Jeux Olympiques à Pékin, capitale de la Chine. C'est l'occasion pour tous les pays du monde de se rencontrer au nom du sport et de débattre de leurs différents à travers les médias. Cette année, c'est le Tibet, pays asiatique grand comme 4 fois la France mais peuplé de 7 millions d'habitants seulement, qui profite des Jeux pour se faire entendre. Coincé entre l'Inde et la Chine, le Tibet est le pays du bouddhisme tibétain, et de l'Himalaya, plus haute chaîne de montagnes du monde. Le Tibet se rebelle contre la Chine, son oppresseur depuis près de 300 ans. Les Tibétains parlent de religion, de sagesse, de moralité, d'éthique, de discipline, et de méditation, mais les chinois dominent par la répression, l'autorité, la censure et la non-croyance en toute divinité. La Chine contrôle une grande partie des territoires tibétains, alors ils se battent, pacifiquement du côté tibétain, militairement du côté chinois, pour avoir chacun leur part de terres et de culture. Cette "querelle" date depuis la nuit des temps, aussi loin que remontent leurs histoires respectives.

Le 10 mars dernier, des moines tibétains, représentants du bouddhisme et du Dalaï Lama, leur chef spirituel, ont manifesté dans leur capitale, Lhassa, pour protester contre l'arrestation de leurs "frères" lors d'un précédent évènement. Ce jour-là, les problèmes et des batailles ont commencé. La police chinoise empêchait les tibétains de manifester, alors ils se vengèrent en vendalisant les magasins chinois. Plus ils se rebellaient, plus la police était violente. On a parlé de morts, de blessés et de beaucoup de violence.

Le Dalaï Lama, exilé en Inde depuis bientôt 50 ans, pour fuir l'oppression chinoise, alerta les journaux du monde entier pour défendre son peuple. Les radios libres de la région rapportèrent leurs ennuis aux autres pays. Ainsi, le Président des Etats-Unis demanda le respect aux autorités chinoises. Le gouvernement de la France, pays des Droits de l'Homme, intervint dans l'affaire et fit entendre sa voix pour la paix. Des manifestations en faveur du Tibet furent organisées en France, aux Etats-Unis et dans plusieurs capitales d'Europe. La Flamme Olympique, brandie dans plusieurs pays du monde, fût arretée par des manifestants et la Chine afficha de plus en plus sa colère.

Aujourd'hui, la France et d'autres Etats se disent prêt à boycotter une partie de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Pekin, pour dire leurs désaccords avec la politique chinoise au Tibet. Tous les pays participants sont tendus. La Chine ne veut pas écouter l'opinion internationale. Les pays de l'Europe ont peur de menacer la Chine, car c'est un très grand pays, de 1,321 milliards d'habitants ! Une super-puissance économique. Se fâcher avec un pays comme la Chine entrainerait de graves conséquences financières pour le reste du monde. Le monde redoute aussi la violence militaire de la Chine. La situation semble bloquée. Personne ne sait quoi faire. Et les sportifs sont "pris en otage" dans cette bataille pour les Droits de l'Homme.

Mais le Tibet sera bientôt libéré. La Chine cèdera face au reste du monde qui soutient majoritairement le Tibet et la liberté. Le monde ne peut pas revenir en arrière, au temps des colonisations et des grands empires dominants. La Chine liberera le Tibet tôt ou tard, à cause de la pression internationale. La Chine fait partie de la communauté internationale , et c'est un fait qui la poussera à liberer le Tibet.

Les JO de Pekin vont libérer le Tibet de l'oppression de Chine. C'est un fait.


Free Tibet.
Libérez le Tibet.

Signez la Pétition en ligne, ça ne prend qu'une seconde et ça ne coûte rien de donner un peu de son temps. Il y a 3 pétitions, signez-en au moins une. Et au mieux, signez les trois, ça vaut le coup. Merci pour eux.


http://www.avaaz.org/fr/tibet_end_the_violence/13.php
http://www.solhimal.org/component/option,com_joomlapetition/catid,2/func,sign/
http://www.tibet-info.net/www/Signez-l-appel-a-la-solidarite.html


Autres Articles :

Bouddhisme

 


Politique

 




Repost 0