Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 12:53

 






« La philosophie est la nourrice sèche de la vie, elle veille sur nos pas mais ne peut nous allaiter. »

 

 

Voici donc quelques citations du Petit Philisophe de poche, qui peuvent aider chacun à veiller sur ses propres pas, à gérer sa vie en faisant face aux difficultés, dilemmes et questions existentielles qui se posent à nous tous les jours.

 

Tout d'abord, une base à intégrer pour gérer au mieux les relations humaines et en particulier celles entre les hommes et  les femmes :

 

« Les femmes viennent de Vénus, les hommes viennent de Mars. »

 

On peut le constater chaque jour. On se séduit, on s’aime, on échange mais on ne se comprendra jamais vraiment au fond. Ce qui tend à prouver qu’on ne provient décidemment pas de la même planète !

 

On entend souvent dire également :

 

« Il n’y a que la vérité qui blesse. »

 

Et il est vrai que l’on assiste souvent à des prises de bec lorsqu’une personne se risque à énoncer un avis un peu trop perçant, ainsi, Fernand Vanderem écrivit que :

 

« On a si peu l’habitude du vrai, que la moindre vérité, même la plus placidement émise, prend tout de suite un air d’insolence. »

 

Ainsi, on peut repérer la majorité des vérités émises à notre sujet en observant les réactions qu’elles inspirent en nous, à savoir, une douleur psychique, un coup donné à notre ego, ou autrement dit par Henri Duvernois :  

 

« La vérité ? Un coup de couteau qui peut débrider parfois une plaie, crever un abcès. »

 
Les vérités passent donc parfois pour des critiques injustifiées tant elles nous blessent spontanément mais il ne faut pas amalgamer critique et vérité.  Celui qui reçoit une vérité non avouée sera blessé, mais c’est celui qui émet une critique injustifiée qui est blessé à son tour.  On remarquera que l’on s’emporte parfois à critiquer une personne de façon virulente, sans qu’au fond, en y réfléchissant bien, nous ayons de vraies et profondes raisons légitimes de la critiquer. Cela signifie peut-être que ce que l’on critique est simplement le reflet d’une propre faiblesse personnelle. Et que comme le dit  Gustave Flaubert :

 

« On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l’art, de même qu’on se met mouchard quand on ne peut pas être soldat. »

 

Il serait donc bon de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de s’emporter à critiquer les autres à tout va, car comme le dit l’anglais Owen Seaman :

 

« Qu'est-ce que la critique ? C'est le vil serpent de la jalousie qui rampe, laissant une trace visqueuse sur l'arbre de la science qu'il ne peut jamais espérer atteindre. »  

 

Mais personne n’est parfait ! Pourtant, on court tous après l’homme ou la femme idéal(e). Mais l’idéal peut être un concept subjectif et réaliste. L’idéal des uns n’est pas le même que celui des autres. Au même titre que l’idéal d’une femme peut être un grand artiste blond, riche et célèbre, cet « idéal subjectif » n’en est pas irréaliste pour autant. Eh oui Messieurs, Brad Pitt existe bel et bien ! Ce qui est irréaliste, ce sont les chances que notre douce inconnue idéaliste finisse ses jours avec Brad. Mais attention, comme Stendhal l’a si bien remarqué :

 

« L'idéal est un baume puissant qui double la force d'un homme de génie et tue les faibles. »

 

Et oui, car selon les caractères, la recherche de l’idéal peut devenir un moteur ou un poids qui nous enfonce dans les abysses.  L’un va tirer de son idéalisme une énergie débordante, imaginer mille et une manières d’atteindre son objectif, et l’autre, à court de ressources, d’imagination et de force, se laissera écraser par tous les obstacles que sa quête lui imposera. Mais courage ! Restons optimiste, et croyons en nos idéaux, en espérant que Chesterton dise faux lorsqu’il écrit que :

 

« L’humanité ne produit des optimistes que lorsqu’elle a cessé de produire des heureux. »

 

Je vous laisse méditer sur cette dernière citation…..

 

En vous remerciant pour votre attention !

 

Mais si toutefois, vous avez une âme masochiste ou que la quête de la connaissance de soi est votre credo, voici un conseil judicieux de la part de Saadi :

« Ne demande la vérité qu’à tes ennemis. »


Autres Articles :

 

Bouddhisme

 


Psychologie

 


Santé

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kessler 11/08/2014 21:49

This is my favorite book.Ceci est mon livre prefere.

Bibou 01/04/2006 19:57

Bonjour mon amour
Il est bien ton blog, il te ressemble comme une fleur... Il manque juste une petite rubrique sur l'homme qui partage ton bonheur... Il va falloir corriger tout ça !!
Je t'aime de la folie !
 

AurélieF74 04/04/2008 14:02


J'espère bien ;) Bisous, je t'aime !