Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 11:38

Aime Cesaire



Aimé Césaire était un grand défenseur du peuple noir, et donc, de gens comme moi. Je suis métisse. Je suis un peu le fruit positif de son combat. Je représente le métissage de la culture française et africaine. Mon père est venu du Bénin et ma mère est née en France. Je suis l'aboutissement de sa philosophie, de ses valeurs et de sa parole. S'il n'y avait pas eu de grands hommes comme lui, comme Léopold Sedar Senghor, comme Nelson Mandela, comme Kofi Annan, Malcom X, Martin Luther King, Rosa Parks et tant d'autres défenseurs de la cause noire, je ne serais peut-être pas là aujourd'hui. Et si j'étais née en Afrique, je ne serais peut-être pas aussi libre que mes compatriotes africains d'aujourd'hui, sans le combat Aimé Césaire.

Aujourd'hui je suis là, devant vous, à exprimer librement mes pensées, de "blanche" et de "noire", grâce à des hommes comme Aimé Césaire.
 
Prions pour que mille Aimé Césaire naissent encore et perpétuent sa pensée. Hier j'écrivais dans mon blog "Libérez le Tibet". Aujourd'hui j'écris "il faut encore libérer l'Afrique". Il faut libérer l'Afrique et les africains de tous les préjugés encore existants contre le peuple noir. Il faut libérer les noirs du rejet, les étrangers de la peur et les métisses de leur non-appartenance. Il faut libérer les hommes oppréssés.

« Je suis de la race de ceux qu’on opprime » disait Aimé.
 
Rendons Hommage à Aimé Césaire, grand homme de paroles, d'amour et de liberté.
 
Faisons honneur à ses prédécesseurs, à ses successeurs, à ses fils et filles spirituelles et heureux bénéficiaires de son combat.
 
Merci pour lui, sa famille, et ses adeptes.
 
Son Histoire

Aimé Césaire était un poète, et un homme politique martiniquais. Il est né en 1913 à Basse-Pointe mais a poursuivi ses études en France, grâce à une bourse scolaire de soutien, qui lui a permis d'intégrer la prestigieuse classe littéraire d'hypokhâgne et d'entrer à Normal Sup, "l'Ecole des écoles françaises."
 
Toute sa vie, il s'est battu pour la reconnaissance de la culture noire et africaine. Victime de la colonisation d'avant et après-guerre, il s'est insurgé contre le colonialisme à travers des poèmes, journaux et revues. Il y a opposé son propre concept : la négritude.  « Ce mot désigne en premier lieu le rejet. Le rejet de l'assimilation culturelle ; le rejet d'une certaine image du Noir paisible, incapable de construire une civilisation. Le culturel prime sur le politique. » selon sa propre définition.
  
Aimé Césaire était un grand ami de Léopold Sédar Senghor.

leopold sedar senghor


Léopold Sédar Senghor était aussi un poète et politicien, d'origine sénégalaise, défenseur de la cause noire. Léopold Senghor est célèbre pour avoir dirigé le Sénégal pendant 20 ans, pour avoir été le premier membre africain à siéger à l'Académie Française et pour avoir été un lien omniprésent entre la France et l'Afrique après la guerre.
 
Aimé Césaire fut maire de Point-à-Pitre, pendant 56 ans. Il créa et diriga de nombreux journaux et revues successivement intitulé(e)s : l'Etudiant Noir, Revues Tropiques, et Présence Africaine. Aimé Césaire fut aussi et surtout un grand poète dont l'oeuvre de recueil la plus connue s'appelle "Cahier d'un retour au pays natal".
 
Voici un poème d'Aimé Césaire, qui illustre bien son esprit et son combat :
 

Partir.
Comme il y a des hommes-hyènes et des hommes-
panthères, je serais un homme-juif
un homme-cafre
un homme-hindou-de-Calcutta
un homme-de-Harlem-qui-ne-vote-pas

l'homme-famine, l'homme-insulte, l'homme-torture
on pouvait à n'importe quel moment le saisir le rouer
de coups, le tuer - parfaitement le tuer - sans avoir
de compte à rendre à personne sans avoir d'excuses à présenter à personne
un homme-juif
un homme-pogrom
un chiot
un mendigot

mais est-ce qu'on tue le Remords, beau comme la
face de stupeur d'une dame anglaise qui trouverait
dans sa soupière un crâne de Hottentot?




Aimé Césaire est décédé hier, le 17 avril 2008, à l'âge de 95 ans. Des obsèques nationales lui seront rendues le dimanche 20 avril 2008, en présence du chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy. Prions pour que son âme repose en paix, et que ses oeuvres, aussi bien poétiques que politiques, soient reconnues à travers le monde.

Merci de votre attention et merci au site
poésie.net pour le partage de ses poèmes.

Bon week-end à tous.

Pétition pour son repos au Panthéon :
http://www.ipetitions.com/petition/Cesaire/index.html


Autres Articles :

 

 

Politique

 

  1. Barack Obama : Prix Nobel de la Paix – Causes et Effets
  2. Au pays des Droits de l’Homme, la « Jungle » se vide.
  3. Les JO de Pékin vont libérer le Tibet de l’oppression de Chine
  4. Nicolas Sarkozy et son « Casse-toi alors pauvre con »
  5. Photos du Couple Présidentiel Bruni-Sarkozy
  6. Voter Sarkozy

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yasmine modestine 27/04/2013 20:49


Je découvre ce blog tout en émotion. Mon commentaire arrive quelques années après:-) Aimez ces airs,  le titre de l' hommage 2013 pour ce qui aurait été son centenaire. J'aurais
aimé y penser, à ce si joli jeu de mots. Très beau et très fort et si reconnaisable ce poème que tu donnes à lire, découvrir. Nous qui habitons une blessure de plus de mille ans. Yasmine

nanou 12/06/2012 14:11


Juste une petite précision : pointe à pitre n'est pas la capitale de la martinique. Il s'agit de fort de france.

Aurélie_88 15/06/2012 13:34



Merci pour la rectification !



Gari 20/03/2009 14:50

un grand Mr  Césaire , j'aime la poésie  en plus , ; pour l'autre  mr , j'en dirait pas autant ,  mais  pas de  politique entre  nous c'est mieu comme ca , lol , à bientot !

Aurélie.F 24/03/2009 11:54


Vi, c'est beaucoup mieux comme ça ! Pas de politique, bouh, pas beau vilain, rire.
Bises à toi ! 


Ydel 22/09/2008 21:26

UN COPAIN COUREUR A PIED QUI L'A TRES BIEN CONNU M'EN A LONGUEMENT PARLE AVEC BEAUCOUP D'AMOUR

Estelle 30/04/2008 22:23

Très bel article sur Aimé Césaire. PS: merci d'être passé sur mon blog a plus

AurélieF74 15/05/2008 10:54


Merci ! Bises !